Zoom sur le dispositif régional Entrepreneur#Leader

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le 17 Juillet 2018

Coup de projecteur sur les dispositifs régionaux d’aide aux entreprises présentées à SQY Cub, vendredi 13 juillet 2018, par Alexandra Dublanche, vice-présidente du Conseil régional d’IDF en charge du Développement économique, de l’Agriculture et de la Ruralité et Jean-Michel Fourgous, président de SQY.

Information, orientation, financement, incubation, animation économique…

Opérationnel depuis janvier 2017, SQY Cub est un véritable guichet actif au service des entreprises de Saint-Quentin-en-Yvelines.

C’est donc tout naturellement ce lieu qu’Alexandra Dublanche, vice-présidente du conseil régional d’Île-de-France en charge du développement économique  a choisi pour présenter aux nombreux dirigeants et porteurs de projet présents le panel des dispositifs régionaux d’aide aux entreprises.

syqy-cub-entrepreneur-leader-2 1200© Christian Lauté - Photothèque SQY

« En créant, en 2016, un Conseil stratégique pour l’attractivité et l’emploi, Valérie Pécresse (NDLR : présidente de la Région IDF) a voulu associer les entreprises et les décideurs privés à la stratégie économique de la Région – la première d’Europe avec 1 055 000 entreprises et 6,2 millions d'emplois », a rappelé Alexandra Dublanche. « Aujourd’hui, l’objectif est d’investir sur l’attractivité de l’Île-de-France et de développer sa compétitivité, et les aides aux entreprises sont au cœur de cette stratégie. »

syqy-cub-entrepreneur-leader-1 1200© Christian Lauté - Photothèque SQY

Pour cela, la Région a mis en œuvre un nouveau parcours de l’entrepreneuriat (Entrepreneur#Leader) séquencé en trois phases : la création, avec l’appui de BGE Parif, le financement, soutenu par Initiactive (dont fait partie Initiative SQY), et un accompagnement post-création assuré par la CCI Paris Île-de-France. « Il existait une quinzaine d’aides, adossée à une quarantaine d’associations conventionnées. Elles ont été ramenées à quatre. Les aides sont simples, accessibles – avec la possibilité de candidater en ligne, à tout moment de l’année. Ce qui compte, ce sont les impacts du projet en termes d’emplois et d’innovation : nous n’aidons pas que les start-ups ! », a souligné Alexandra Dublanche.

Parmi les dispositifs présentés

TP’UP

TP’UP permet d’aider les petites entreprises à se développer et à moderniser leur outil de production, notamment face aux transformations numériques et écologiques, TP’UP s’adresse aux micro-entreprises (moins de 10 salariés) implantées en Île-de-France, à l’instar de la société Serimages basée aux Clayes-sous-Bois.

PM’UP

PM’up accompagne la croissance des petites et moyennes entreprises franciliennes de 5 à 250 salariés réalisant moins de 50 M€ de chiffre d’affaires. Elles peuvent percevoir une subvention pouvant atteindre 250 000 € pour diversifier leur activité, se développer à l’international, etc. Les entreprises lauréates sont accompagnées par un conseiller de la Région et intègrent un réseau de plus de 1 500 entreprises, parmi lesquelles figurent les sociétés Aricad (Montigny-le-Bretonneux), Bernard Industrie (Trappes), Labodial (Les Clayes-sous-Bois) ou encore All-Meca (Maurepas).

Innov’Up

Pour épauler les entreprises innovantes dans le passage de l’idée à la commercialisation, Innov’Up offre quatre aides financières : à la faisabilité, au développement, au prototypage et à l’expérimentation avant la mise sur le marché. Sont éligibles les projets de recherche, de développement et d’innovation, qu’ils soient relatifs à des innovations de produits, de process, ou de services. À Saint-Quentin-en-Yvelines, Materiality-Reporting (Élancourt), Design Tech Centre (Les Clayes-sous-Bois), Novimet (Guyancourt) ont déjà bénéficié de ce financement direct.

Initiative SQY

Hébergée par SQY Cub, cette plateforme de financement dédiée à la création, la croissance et la reprise d’entreprise est aujourd’hui intégrée au dispositif régional Entrepreneur#Leader. Le prêt d’honneur à taux 0 proposé par Initiative Saint-Quentin-en-Yvelines ne se substitue pas aux prêts bancaires, il en facilite l’obtention, en renforçant les fonds propres et la crédibilité du projet. Plus de 160 entreprises ont été accompagnées depuis la création en 2009. En 2017,  36 entreprises saint-quentinoises ont bénéficié de 520 000 €de prêts d’honneur et ont levé près de 2,8 M€ de prêts bancaires associés.

« Avec SQY Cub et son incubateur, avec les prêts Initiative SQY, avec des événements phares dédiés aux entrepreneurs à l’image de SQY Business Day au Vélodrome National : Saint-Quentin-en-Yvelines prend à bras-le-corps le défi de l’entrepreneuriat ! Nous sommes déterminés à investir pour ceux qui font l’innovation et la croissance économique de ce pays », a conclu Jean-Michel Fourgous, président de SQY.

syqy-cub-entrepreneur-leader-1200© Christian Lauté - Photothèque SQY