Une société saint-quentinoise représente la French Tech à Singapour

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le 4 Octobre 2017

Pour la première fois, une "FinTech" française, Lingua Custodia, fait partie des sociétés retenues pour prendre part au programme Global FinTech Hackcelerator organisé, chaque année, par l’Autorité Monétaire de Singapour.

Lingua CustodiaOlivier Debeugny Fondateur Lingua Custodia© C. Lauté - Photothèque SQYLingua Custodia a su mettre en avant son dossier parmi les 580 candidatures reçues du monde entier et représentera la French Tech mi-novembre à Singapour. Cette manifestation organise la rencontre entre les institutions financières et des FinTechs, ces dernières doivent apporter une solution innovante pour un sujet issu d’une liste de cent problèmes exprimés par les institutions financières.

Le programme Global FinTech Hackcelerator permet aux sociétés finalistes sélectionnées de travailler avec de grands groupes et des mentors de renom pour élaborer sur une période de 12 semaines des prototypes en vue de les présenter lors d’un festival à la mi-novembre.

Lingua Custodia profitera de cette opportunité pour présenter un prototype de traduction financière instantanée pour les langues asiatiques.

ww.linguacustodia.finance/fr/accueil

http://www.lafrenchtech.com/