Open de France : McDowell dans son jardin à Saint-Quentin

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le 4 Octobre 2017

Dimanche 6 juillet 2014, Graeme McDowell s'est offert un deuxième titre consécutif sur le parcours de l'Albatros du Golf National de Saint-Quentin-en-Yvelines. Retour sur une victoire.

C’est un final à suspense qui a été offert aux amateurs de golf ce dimanche pour le dernier round de l’Alstom Open de France au Golf national. Sous la pluie et à l’issue de nombreux rebondissements, le Nord-Irlandais Graeme McDowell s’est imposé pour la deuxième année consécutive.

Malgré la pluie, les spectateurs étaient venus nombreux ce dimanche pour assister au dernier tour du 98e open de France de golf. La présence d’un Français, le jeune Victor Riu, aux côtés des leaders du tournoi après trois jours d’épreuve n’y était évidemment pas pour rien. Mais ce n’est finalement pas lui, ni l’américain Kevin Stadler (en tête au matin du dimanche) qui on su électriser la foule.

Une partie à rebondissements

Peu à l’aise sous la pluie, Stadler (originaire de l’Arizona) a vu son avance réduite au fil de l’après-midi, de même que Riu, qui de coleader en début de partie a fini par descendre à la 8e place à l’issue de la journée. La surprise est bien venue de Graeme McDowell, déjà vainqueur en 2013, qui a brillamment rattrapé son retard alors que Stadler était à la peine. Finissant ses 18 trous à -5, le Nord-Irlandais se voyait déjà repartir pour un trou de play-off (trou supplémentaire pour départager les joueurs ex aequo) contre l’américain. Ce dernier, qui était le dernier à passer sur le green du 18, a semble-t-il craqué au dernier moment. En ratant un put de 70 cm, il disait adieu à ses chances de victoire et offrait par la même occasion le titre à McDowell.

Un français aux avant-postes

Alors que l’on attendait Victor Dubuisson, actuel meilleur français au classement, l’espoir est venu d’un autre Victor. Victor Riu, 29 ans, a en effet créé la surprise en se hissant parmi les leaders à l’issue des premiers tours. Le jeune Yvelinois se rapproche ainsi des plus grands et se voit qualifié pour le British open dans 15 jours. « Certes, je n'ai pas remporté le tournoi, mais je termine à la 8e place et jamais je n’aurais imaginé cela au début de la semaine. En plus, je décroche ma qualification pour le British Open. Ce sera ma première participation à un tournoi du Grand Chelem, le rêve de tout golfeur » a-t-il déclaré à l’issue des tournois.

Rendez-vous est déjà pris pour l’année prochaine, en attendant le Graal de la Ryder Cup en 2018, à Saint-Quentin-en-Yvelines.

Retour en images Alstom Open de France au Golf national

Retrouvez photos, vidéos et résultats sur le site Alstom Open de France