Contrat de développement territorial de SQY

Dézoomer Zoomer Imprimer

Partager cet article :

Envoyer Twitter Facebook

Article mis à jour le 4 Octobre 2017

Lundi 9 février, les Saint-Quentinois sont invités à assister à une réunion d’information publique sur le contrat de développement territorial (CDT) dont notre territoire doit se doter à la fin de l’année.

Mis en place à l’échelle de l’opération d’intérêt national (OIN) Paris-Saclay, en lien avec le Grand Paris, le CDT va définir les grands aménagements, notamment en matière de transports et de développement économique, pour la décennie à venir, voir même au-delà.

Un schéma pour l'avenir de l'ouest parisien

Participez à l'enquête publique

Du jeudi 29 janvier au vendredi 27 février inclus, le dossier d’enquête, comprenant notamment un rapport environnemental, l’avis de l’autorité environnementale ainsi que le registre à feuillets non mobiles destinés à recevoir les observations, seront à la disposition du public dans les mairies et au siège de la communauté d’agglomération.

Lire : documents du dossier d'enquête publique

En janvier 2012, l’établissement public Paris-Saclay (dont Saint-Quentin-en- Yvelines est partie intégrante), votait son schéma de développement territorial (SDT).

Pour le mettre en oeuvre, deux contrats de développement territorial sont en préparation. L’un pour le sud du plateau de Saclay, le second pour la partie nord, avec les communautés d’agglomérations de Saint-Quentin-en-Yvelines et de Versailles Grand Parc ainsi que Vélizy-Villacoublay. C’est ce dernier, qui doit être voté au cours de l’année, qui sera présenté le 9 février et qui fait l’objet d’une enquête publique.

Des objectifs précis nécessitent une participation active de l'état

Le CDT va rassembler les grands projets de développement pour l’agglomération et les infrastructures que nous attendons depuis longtemps en matière de transports ou de réduction de coupure urbaine…

Par exemple :

  • l’échangeur des Garennes à Guyancourt qui permettrait aux automobilistes de rallier directement la N12 en direction de l’autoroute A12,
  • l’arrivée de la ligne 18 du métro du Grand Paris,
  • l’enfouissement de la N10 à Trappes ou carrefour de La Malmedonne,
  • l’enfouissement des lignes à haute tension dans nos communes…

Des aménagements de grande ampleur qui nécessitent la mobilisation de tous et l’implication financière significative de l’État. Ce CDT définira donc les objectifs précis et fixera les moyens mis en oeuvre.

Reste maintenant à obtenir à ce que l’État tienne ses promesses, notamment sur le financement des infrastructures qui ne pourra être à la seule charge des collectivités locales.

De grands projets structurants au service de tous© Casqy

Le contrat de développement territorial (CDT) de la partie yvelinoise de l’opération d’intérêt national Paris- Saclay doit maintenant faire l’objet d’une enquête publique avant d’être soumis au vote des collectivités.

Réunion publique
le 9 février à 20 h 30

à l’UGC Ciné Cité,
centre commercial SqyOuest