Saint-Quentin-en-Yvelines a renforcé son positionnement stratégique à l’ouest de Paris tout en préservant la qualité de vie de ses habitants grâce à la modernisation de ses réseaux de transports en commun et à sa politique de mobilité durable.

7 gares

Avec 7 gares, le territoire de Saint-Quentin-en-Yvelines est relié en moins de 30 minutes à Paris, La Défense et Rambouillet, via deux lignes SNCF et une ligne RER :

  • Montparnasse-Rambouillet (ligne N)
  • La Défense-La Verrière (ligne U)
  • RER C

74 lignes de bus

Un réseau étendu qui bouge et qui s’adapte : avec le STIF, SQY imagine, organise et finance les transports publics sur le territoire ; l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines participe au financement et au fonctionnement des 68 lignes urbaines et interurbaines.

Plus d'info : se déplacer en transports en commun à SQY

Métro Grand Paris Express

Une gare est prévue sur le territoire (Saint-Quentin-Est) pour le futur métro du Grand Paris Express, sur la ligne 18 qui reliera La Défense à Orly, via Versailles, Saint-Quentin-en-Yvelines et le Plateau de Saclay. 

En connexion avec les grandes infrastructures

Ici, les entreprises sont également en prise directe avec toutes les grandes infrastructures routières d’Ile-de-France : Nationale 10, Nationale 12, A 12, A 86 avec accès direct à La Défense par A 14...

Saint-Quentin-en-Yvelines, qui accueille de nombreuses entreprises internationales, est également en connexion avec le monde : Orly est à une demi-heure et Roissy à une heure.

Mobilité durable

SQY œuvre pour réduire l’usage de la voiture au profit de solutions alternatives : transports en commun, vélo, marche…

La gare de Saint-Quentin-en-Yvelines (à Montigny-le-Bretonneux) est un pôle multimodal majeur et moderne de la région Ile-de-France. SQY accompagne également la mise en place de plans de déplacement inter-entreprises (PDIE) sur les principales zones d’activité de l’agglomération.

A travers son Plan Local de Déplacements (PLD), Saint-Quentin-en-Yvelines est résolument engagée dans une politique active d’amélioration des transports. Pour ce faire, les projets qu’il est proposé de réaliser dans les prochaines années sont présentés dans un plan d’actions du PLD autour de 6 thématiques :

  • Rendre les transports collectifs plus attractifs
  • Favoriser les modes actifs (vélo et marche à pied)
  • Agir sur la circulation automobile
  • Mettre en place une politique de stationnement à l’échelle de l’agglomération
  • Organiser les flux de marchandises
  • Communiquer, informer et former efficacement l’ensemble des publics

Partie prenante des pôles de compétitivité System@tic, Mov’eo et Advancity, elle développe aussi des projets innovants en matière de mobilité durable.